Archives de catégorie : sources & méthodes

« Cinquante nuances de gris », mais aussi de bleu , de noir et de kaki…

Se contenter de « mettre plus de bleu dans les rues » comme solution miracle aux problèmes de sécurité propose, nous en avons parlé déjà ici, une vision simpliste des enjeux de l’exercice des politiques de sécurité publique. Cette formule mérite également d’être discutée selon un autre point de vue : celui des acteurs qu’elle implique. En Europe, il est un phénomène contemporain marquant. C’est la multiplication des intervenants dans le champ de la sécurité publique. On ne retrouve pas seulement « cinquante nuances de bleu » (policiers, gendarmes, policiers municipaux), mais aussi des nuances de gris, de noir et de kaki ou de mauve. Il s’agit là de références notamment et selon les pays, à des agents de sécurité privée, aux militaires mobilisés en soutien des forces de police ou à divers fonctionnaires locaux, agents communaux ou adjoints de sécurité impliqués dans les régulations que ce soit en termes de prévention ou de répression … Continuer la lecture de « Cinquante nuances de gris », mais aussi de bleu , de noir et de kaki…

#MENEPOLHIS Day 3 – Géographie(s) policière(s)

La « dernière » rencontre (du premier cycle… puisqu’on a décidé, finalement de prolonger la formule l’année prochaine) du réseau MENEPOLHIS, consacrée aux enjeux méthodologiques de l’histoire des polices s’est tenue à l’UGent, le 22 mai dernier. Au programme, des discussions portant sur la question de l’espace policier/des espaces à policer. Comme à mon habitude, ce billet reprendra quelques points qui m’ont marqué dans les échanges tenus ce jour-là. Continuer la lecture de #MENEPOLHIS Day 3 – Géographie(s) policière(s)

#MENEPOLHIS – Day 2: Chiffres & polices – un « autre regard »

Le réseau MENEPOLHIS (Methodological Network on police history) est issu d’un appel à coopération entre l’UGent (BE), l’UCL (BE) et l’U. Lille SHS- Lille 3 (Fr).  Porté par le CHDJ, l’Irhis et le Vakgroep Sociale geschiedenis na 1750, il a pour but de faire se rencontrer des chercheurs en histoire, actifs dans l’étude des polices, de la sécurité ou de l’ordre depuis l’Ancien régime, pour réfléchir aux enjeux méthodologiques de ces études…. A son actif, la volonté de faire se rencontrer étudiants et chercheurs confirmés! C’est pourquoi, comme pour la première journée, je laisse la parole à Hubert Descamps (UCL) et Thibaut Pebayle (Lille 3), étudiants en master pour synthétiser leur vision des travaux tenus à LLN le 27 avril dernier, autour des chiffres des polices. Continuer la lecture de #MENEPOLHIS – Day 2: Chiffres & polices – un « autre regard »

Objets sécuritaires peu identifiés : polices, histoire et statistiques

Les polices, en tant qu’institutions d’ordre, produisent et travaillent à partir de données chiffrées. Ces séries statistiques sont diverses : données relatives aux personnels, statistiques d’activité, taux d’élucidation, relevés d’arrestations, mais aussi chiffres budgétaires font partie du quotidien des polices, accompagnant les diverses facettes de leur activité et de leur logique de fonctionnement institutionnel. Continuer la lecture de Objets sécuritaires peu identifiés : polices, histoire et statistiques

#MENEPOLHIS – Chiffres des polices

Le 27 avril prochain, se déroulera à l’UCLouvain, la 2e recontre du groupe MENEPOLHIS – Methodological Network on Police History (coopératio entre l’U. Lille 3, l’UCL et l’UGent). Elle sera consacrée aux questions méthodologiques relatives aux statistiques policières (produites ou utilisées par les polices). Continuer la lecture de #MENEPOLHIS – Chiffres des polices

#Menepolhis, Day 1 – Histoire orale des polices

Le réseau MENEPOLHIS (Methodological Network on police history) est issu d’un appel à coopération entre l’UGent (BE), l’UCL (BE) et l’U. Lille SHS- Lille 3 (Fr).  Porté par le CHDJ, l’Irhis et le Vakgroep Sociale geschiedenis na 1750, il a pour but de faire se rencontrer des chercheurs en histoire, actifs dans l’étude des polices, de la sécurité ou de l’ordre depuis l’Ancien régime, pour réfléchir aux enjeux méthodologiques de ces études…. A son actif, la volonté de faire se rencontrer étudiants et chercheurs confirmés! Continuer la lecture de #Menepolhis, Day 1 – Histoire orale des polices