SecuPolXX – kesako?

Ce carnet de recherches fait état des réflexions que je mène dans une perspective socio-historique, sur l’évolution des politiques de sécurité, telles qu’elles se mettent en place en Europe occidentale, au cours du long 20e siècle. L’émergence de la sécurité comme droit et garantie envers les citoyens marque un tournant majeur de la conception de l’État. La sûreté, typique de l’Ancien Régime, réaction contre les imprévisibles d’une « vie fragile », ne suffit plus. Il faut maintenant répondre aux risques collectifs et individuels. C’est une demande immédiate et prospective relative à divers domaines : sécurité publique, mais aussi sanitaire, sociale, industrielle, écologique, économique pour assurer la protection des biens, personnes et institutions. Je m’intéresse aux enjeux et aux conséquences de ce tournant… Plus particulièrement, j’étudie au prisme des institutions en charge de fonction de police, l’évolution des réponses étatiques au défi sécuritaire et la gestion des risques qui en découlent. Mon objectif est de comprendre la causalité entre transformations de l’État, politiques sécuritaires et polices : dans quelle mesure ces institutions de la gouvernementalité sont-elles reflets ou moteurs de changement de la société ? Inscrites dans une optique transnationale et transfrontalière, mes recherches articulent principalement le cas belge aux pays voisins (France, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne).

NB- maj janvier 2017- mieux vaut tard que jamais… On s’y met! Publications aléatoires


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jonas Campion (24 novembre 2015). SecuPolXX – kesako? SecuPolXX. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://secupolxx.hypotheses.org/1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.